English below

 Ministère de la Justice au Québec
prononce prématurément les nouvelles règles

Agents de voyages au Québec dénoncent avec véhémence
le project de règlement à la Loi sur les agents de voyage

Toronto, le 18 mai 2010: l'Association des agents détaillants de voyage (ARTA Canada) a mis sur avis l'OPC et le Ministère de la Justice qu'une conférence de presse qui s'est tenue hier à Montréal, décrivant les changements à « la Loi sur les agents de voyage », était prématurée et inappropriée.  Les modifications proposées n'ont pas été adoptées et sont uniquement un projet de règlement proposé et publié dans « la Gazette officielle du Québec ».  Une période de commentaires public est toujours ouverte jusqu'au 23 mai 2010 pour toute partie intéressée à partager une opinion ou des préoccupations concernant le projet de règlement. 

« Il était tout à fait inapproprié pour le gouvernement du Québec de tenir un tel événement au cours d'une période de commentaires ouverte, et les caractérisations faites, y compris l'affichage sur le site web de l’OPC, a laissé les gens à croire que la nouvelle réglementation a été déjà approuvé. Il est incompréhensible que le gouvernement n'aurait pas attendu jusqu'à ce que la période de commentaires a pris fin et les commentaires eux-mêmes ont été analysés. Après tout, est-ce que ce n’est pas pourquoi les commentaires du public sont sollicités en premier lieu? », a demandé Président de ARTA Canada Bruce Bishins.

ARTA Canada a publié ses propres commentaires sur son site web hier et a sollicité des commentaires auprès des agents voyage à travers le Québec.  Une campagne de courriel a été envoyée par ARTA Canada à plus de 12.000 agents de voyage au Québec, sollicitant les commentaires et les liens électronique vers les formulaires de commentaires ont été publiés dans toutes les publications des médias en ligne du Québec hier matin, y compris expressvoyage.ca, jaimonvoyage.ca et tourismeplus.com

Près de 450 commentaires ont été reçus hier des agents à travers le Québec, la vaste majorité rejettant les modifications proposées à « la Loi sur les agents de voyage »:

438 commentaires reçus des le 17 mai 2010

412 commentaires généralement opposés aux modifications proposées (94%)
26 commentaires généralement en faveur des modifications proposées (6%) 

Bien que les commentaires aient dénoncé l'intention de certifier les agents de voyage individuels et de mettre en oeuvre des règles de travail qui n'ont rien à voir avec la protection des consommateurs, de nombreux commentaires ont exprimé la colère à l'augmentation des frais de réglementation, les barrières financières à la profession, et les conditions financières qui sont trop lourdes. Ces observations appuient une opinion similaire annoncée par l'ancien président de l’ACTA Québec Jean Collette.

La réglementation excessive des agents de voyage individuels a été de même dénoncée en Ontario au cours des réunions organisées par TICO, l’office provinciale de réglementation de voyage en Ontario, malgré l'appui ACTA a mis sur un registre des conseillers en voyage dans cette province-là aussi.

Il est clair que l'ACTA ne parle pas pour la communauté des agences de voyage ni au Québec et ni en Ontario, et l'appui ACTA pour ces changements ne peuvent se concilier avec la grande majorité de l'opposition en évidence par des agents de voyage au Québec hier. 

« Comment a ACTA conclu que les agents de voyage ont donné l'appui pour ces changements? Les membres de l'ACTA nous disent qu'ils n'ont jamais été formellement consultés et qu'aucune tentative de mesurer le sentiment de l'ensemble de la communauté des agents de voyage Québec n'a jamais été faite.  C'est, encore une fois, l'ACTA en protestant qu'il parle pour une industrie, qu’il atteint rarement en masse pour obtenir les opinions.  C'est une véritable honte que l'ACTA a l'oreille du gouvernement », a ajouté Bishins.

Bishins était également préoccupé que ARTA Canada n'a pas été inclus dans ou invités à des consultations préalables avec l'OPC, même que l'OPC soit bien conscient du rôle occupé par ARTA Canada en tant que défenseur pour ses membres.  Bishins a informé l’OPC que ARTA Canada a le droit de participer à ces discussions et qu'il fasse valoir ce droit dans sa présentation la semaine prochaine. 
ARTA Canada sollicite toujours les commentaires des agents de voyages au Québec jusqu’au 20 mai 2010.

Pour plus d'informations sur le projet de règlement et de fournir vos commentaires à inclure dans la soumission ARTA Canada au gouvernement du Québec, s'il vous plaît cliquer sur le bouton ci-dessous, ou visitez: www.artacanada.ca/opc


Québec Ministry of Justice Premature
in Pronouncement of New Regulations

Travel Agents Overwhelmingly Denounce Draft Amendments
to the Québec Travel Agents Act

Toronto, 18 May 2010: Canada's Association of Retail Travel Agents (ARTA Canada) put the Québec Office of Consumer Protection (OPC) and the Ministry of Justice on notice that a press conference held yesterday in Montréal, outlining changes to the "Travel Agents Act", was premature and inappropriate. The changes proposed have not been enacted and are solely draft regulations proposed and published in La Gazette Officielle du Québec. A public comment period is still open, until 23 May 2010, for any interested party to share any opinion or concern about the proposed regulations with the Ministry of Justice.

"It was completely inappropriate for the Quebec Government to hold such an event during an open comment period, and the characterizations made, including postings on the OPC web site, led people to believe that the new regulations had already been approved. It is incomprehensible that the Government could not have waited until the comment period closed and the comments themselves were analyzed. After all, isn't that why public comments are solicited in the first place?", asked ARTA Canada President Bruce Bishins.

ARTA Canada published its own comments on its web site yesterday and solicited comments from travel agents throughout Québec. An email campaign asking agents to provide input was sent to more than 12,000 travel agents in Québec, and ARTA Canada's request for comments and links to the comment forms were front page stories in all Québec online travel media publications yesterday morning, including expressvoyage.ca, jaimonvoyage.ca, and tourismeplus.com.

Nearly 450 comments were received yesterday from agents throughout Québec; the overwhelming majority rejecting many of the proposed changes to the "Travel Agents Act":

438 comments received as of 17 May 2010

412 comments generally opposed to the proposed changes (94%)

26 comments generally in favour of the proposed changes (6%)

While the comments denounced the intent to certify individual travel agents and implement work rules which have nothing whatsoever to do with consumer protection, many of the comments expressed anger at increased regulatory fees, cost barriers to the profession, and financial conditions which are overly burdensome. These comments support a similar position announced by former ACTA Québec Chairman Jean Collette.

The excessive regulation of individual travel agents was similarly denounced in Ontario at Town Hall Meetings conducted by TICO, the Ontario provincial travel regulator, despite ACTA’s support for a registry of individual travel counsellors in that province as well.

It is clear that ACTA does not speak for the travel agency community at large in either Québec or Ontario, and ACTA’s support for these changes cannot be reconciled with the vast majority of opposition evidenced by travel agents in Québec yesterday.

“How did ACTA conclude that agents support these changes? ACTA members tell us that they have never been formally consulted and that no attempt to gauge the sentiment of the wider Québec travel agency community was ever made. This is, yet again, ACTA professing to speak for an industry it rarely reaches out to for input en masse. It’s a real shame that ACTA has the ear of the Government”, added Bishins.

Bishins was also concerned that ARTA Canada was not included in or invited to prior consultations with the OPC even though the OPC is well aware of ARTA Canada’s role as an advocate for its agency members. Bishins advised the OPC that ARTA Canada has a right to participate in these discussions and will claim that right in its submission next week.

ARTA Canada is still soliciting comments from all agencies in Québec through 20 May 2010.

For more detailed information about the draft regulations and to provide your comments for inclusion in ARTA Canada's submission to the Government of Québec, please click on the button below, or visit:
www.artacanada.ca/opcenglish

About ARTA Canada 

ARTA Canada is the largest non-profit federally incorporated professional association of travel retailers in Canada, the members of which consist exclusively of travel agencies and travel agents. In addition to advocating fair and equitable treatment of travel consumers, ARTA Canada represents the commercial and strategic interests of its member travel agencies and travel agents in a variety of national and provincial domains including regulatory and legislative matters, automation, technology, sales and marketing, and distribution.

ARTA Canada is the strategic partner in Canada of the U.S.-based Association of Retail Travel Agents (ARTA). ARTA Canada is the Canadian member of UFTAA, the United Federation of Travel Agents' Associations. To join ARTA Canada, complete details and online membership application and secure payment are available on the ARTA Canada web site at www.artacanada.ca/join.


      ARTA Canada  |  2 Carlton Street  |  Suite 1000  |  Toronto, Ontario  |  M5B 1J3

  www.artacanada.ca